Non classé

Graine de Chia : danger, contre indication et effets secondaires

Les effets secondaires des graines de chia incluent l’indigestion, les allergies et la baisse de votre pression artérielle. En général, ils sont doux et rares. Mais vous devez être conscient du danger et des risques possibles. Les avantages nutritionnels des graines de chia l’emportent nettement sur les inconvénients de cet aliment. En outre, vous pouvez prévenir la plupart des effets secondaires en modifiant votre consommation de graines.

Danger, effets secondaires et contres indications des graines de chia à prendre en considération

Comme beaucoup d’autres aliments nutritifs, ces graines peuvent causer une réaction négative de la part de votre corps si elles sont prises incorrectement. En général, les graines de chia sont sans danger et sont considérés comme sûrs. Cependant, il y a quelques effets secondaires que vous devez absolument connaître.

 

Manger trop de graines de chia peut causer des problèmes digestifs

Les graines de chia constituent une bonne source de fibres, fournissant 11 grammes de fibres par portion de 28 grammes (1).

Les fibres sont essentielles pour votre santé, favorisant la régularité et soutenant les bactéries bénéfiques dans votre intestin, entre autres rôles importants. Cependant, une trop grande quantité de fibres peut causer des problèmes à certaines personnes (7, 8).

Une consommation excessive de fibres peut causer des problèmes tels que les douleurs abdominales, la constipation, la diarrhée, ballonnements et gaz (9).

Cela peut également se produire lorsqu’un apport élevé en fibres s’accompagne d’une hydratation insuffisante, car l’eau est essentielle pour aider les fibres à traverser le système digestif.

En outre, les personnes atteintes de maladies inflammatoires de l’intestin telles que la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn peuvent avoir besoin de surveiller leur apport en fibres et de limiter les graines de chia.

Ces maladies chroniques provoquent une inflammation et un rétrécissement du tractus gastro-intestinal, ce qui peut entraîner des symptômes tels que douleurs abdominales, saignements, diarrhée et perte de poids (10, 11).

Des études indiquent qu’un apport élevé en fibres peut aider à protéger contre les maladies inflammatoires de l’intestin à long terme. Cela étant dit, les personnes en crise devraient limiter leur consommation de fibres alimentaires pendant de courtes périodes afin de réduire les symptômes (12).

Cependant, pour la plupart des gens, il est possible de prévenir les symptômes négatifs liés à une consommation élevée de fibres en augmentant lentement la consommation de fibres et en buvant beaucoup d’eau pour faciliter sa transmission dans le corps.

RÉSUMÉ:
Un apport élevé en fibres peut être associé à des symptômes digestifs négatifs comme des douleurs abdominales, des gaz et des ballonnements. Les personnes atteintes de maladies intestinales inflammatoires peuvent avoir besoin de limiter leur apport en fibres.

 

Manger des graines de chia peut être un risque d’étouffement

Bien qu’elles soient sans danger pour la plupart des gens, les graines de chia peuvent augmenter le risque d’étouffement. Veillez donc à les consommer avec prudence, surtout si vous avez des difficultés à avaler.

Ce risque accru est dû au fait que les graines sèches de chia gonflent et absorbent environ 10 à 12 fois leur poids en liquide lorsqu’elles sont exposées à l’eau (13).

Ces propriétés gélifiantes peuvent être utiles pour la cuisson, mais elles peuvent être dangereuses, car les graines de chia peuvent facilement gonfler et se loger dans la gorge.

Une étude de cas a porté sur un homme de 39 ans qui a eu un incident dangereux avec des graines de chia lorsqu’il a mangé une cuillère à soupe de graines sèches et a ensuite bu un verre d’eau.

Les graines se sont étendues dans son œsophage et ont provoqué un blocage. Il a donc dû se rendre à la salle d’urgence ( pour le faire retirer) (14).

Assurez-vous toujours de faire tremper les graines de chia pendant au moins 5 à 10 minutes avant de les manger. Ceux qui ont de la difficulté à avaler peuvent être amenés à faire preuve de plus de prudence lorsqu’ils  mangent des graines de chia.

RÉSUMÉ:
Les graines de chia sont capables d’absorber 10 à 12 fois leur poids en liquide. S’ils ne sont pas trempés avant de les manger, ils peuvent se dilater et provoquer un blocage, augmentant ainsi le risque d’étouffement.

Certaines études ont montré que l’apport en ALA pourrait être associé au cancer de la prostate

Les graines de chia contiennent une bonne quantité d’acide alpha-linolénique (ALA), un type d’acide gras oméga-3 que l’on trouve principalement dans les aliments d’origine végétale (2).

Bien que les acides gras oméga-3 soient généralement reconnus comme bénéfiques pour la santé, certaines études ont mis en évidence une association entre l’apport d’ALA et le cancer de la prostate.

En fait, une vaste étude observationnelle portant sur 288, 268 hommes ont montré que l’apport d’ALA était associé à un risque accru du cancer de la prostate avancé (17).

Une autre étude observationnelle a montré que le risque de cancer de la prostate était plus élevé chez les patients dont les concentrations sanguines d’acides gras oméga-3 étaient les plus élevées, comparativement à ceux dont les concentrations sanguines étaient plus faibles (18).

Cependant, les études à ce sujet sont contradictoires. D’autres recherches ont également révélé que les acides gras ALA peuvent protéger contre le cancer de la prostate.

Une revue de cinq études a révélé que les personnes qui mangeaient au moins 1,5 gramme d’ALA par jour avaient un risque de cancer de la prostate réduit, comparées à celles qui mangeaient moins de 1,5 gramme par jour (19).

De même, une autre grande étude portant sur 840, 242 personnes ont montré qu’une consommation plus élevée d’ALA était associée à un risque moins élevé de cancer de la prostate (20).

Il est important de se rappeler que ces études n’étudient que l’association entre l’apport d’ALA et le cancer de la prostate. Ils n’ont pas pris en compte d’autres facteurs qui auraient pu jouer un rôle.

Des études complémentaires sont nécessaires pour examiner le lien possible entre l’apport d’ALA et le cancer de la prostate.

RÉSUMÉ:
Certaines études ont montré qu’une augmentation de l’apport en ALA pouvait être associée à un risque accru de cancer de la prostate, tandis que d’autres ont montré que l’ALA pouvait être protecteur. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Certaines personnes peuvent être allergiques aux graines de chia

Certaines personnes peuvent avoir une réaction allergique après avoir mangé des graines de chia, bien que cela soit rare.

Les symptômes d’allergie alimentaire peuvent inclure des vomissements, une diarrhée et des démangeaisons aux lèvres ou à la langue.

Dans les cas graves, les allergies alimentaires peuvent même entraîner une anaphylaxie, une maladie constituant un danger de mort, qui provoque des difficultés respiratoires et une sensation d’oppression à la gorge et à la poitrine (21).

Les allergies aux graines de chia sont rares mais ont été documentées.

Dans un cas, un homme de 54 ans a commencé à manger des graines de chia pour réduire son cholestérol. Cependant, quelques jours plus tard, il a commencé à ressentir des vertiges, un essoufflement, de l’urticaire et une enflure (22).

Si vous essayez les graines de chia pour la première fois et  que vous  avez eu des symptômes d’allergie alimentaire, arrêtez immédiatement de les utiliser et consultez votre médecin.

RÉSUMÉ:
Certaines personnes sont allergiques aux graines de chia et peuvent présenter des symptômes tels que détresse gastro-intestinale, démangeaisons, urticaire et gonflement après les avoir mangées.

 

Manger trop de graines de chia peut provoquer des interactions avec certains médicaments

Bien que les graines de chia soient sans danger pour la plupart des gens, Il est   peut-être nécessaire de modérer votre consommation si vous prenez des médicaments pour la glycémie ou la pression artérielle.

C’est parce que, manger trop de graines de chia pourrait potentiellement interagir avec les effets de certains de ces médicaments.

Médicaments contre le diabète

Certaines études ont montré que les graines de chia peuvent réduire considérablement la glycémie (23).

Cela est probablement dû à la quantité élevée de fibres dans les graines de chia, ce qui ralentit l’absorption du sucre dans le sang et peut faire baisser le taux de sucre dans le sang (24).

Dans la plupart des cas, la consommation de quantités modérées de graines de chia peut aider les diabétiques à contrôler leur glycémie.

Cependant, les doses d’insuline sont personnalisées et soigneusement ajustées pour éviter les creux et les pointes de la glycémie (25).

Consommer une quantité excessive de graines de chia peut entraîner une diminution de la glycémie et nécessiter une réadaptation de la posologie de votre médicament contre le diabète.

Médicaments contre l’hypertension

En plus de réduire le sucre dans le sang, les graines de chia sont efficaces pour réduire la pression artérielle.

Dans une étude, la consommation de graines de chia pendant 12 semaines a entraîné une baisse de la tension artérielle, ainsi que des indicateurs de glycémie et d’inflammation (26).

Cela est dû au fait que les graines de chia sont riches en acides gras oméga-3, qui agissent comme des anticoagulants et peuvent faire baisser la tension artérielle.

Une étude réalisée chez 90 personnes souffrant d’hypertension artérielle a montré que la prise de suppléments d’acides gras oméga-3 pendant huit semaines diminuait la pression artérielle systolique de 22,2 mm Hg et la pression artérielle diastolique de 11,95 mm Hg en moyenne.

Cependant, les personnes participant à cette étude étaient également sous dialyse, de sorte que ces résultats pourraient ne pas être applicables à la population en général (27).

Les personnes souffrant d’hypertension artérielle pourraient juger souhaitable la possibilité pour les graines de chia de réduire leur pression artérielle. Cependant, les graines de chia peuvent augmenter l’activité des médicaments contre l’hypertension, ce qui pourrait entraîner une hypotension ou une hypotension artérielle.

RÉSUMÉ:
Les graines de chia peuvent réduire la glycémie et la pression artérielle. Les personnes prenant des médicaments pour l’hypertension ou le diabète doivent modérer la taille de leurs portions pour éviter les interactions.

 

Effets secondaires des graines de chia pour les femmes enceintes

Il est considéré comme sûr et même bénéfique de manger des graines de chia pendant la grossesse. Cet aliment est extrêmement riche en nutriments, nécessaires au développement du fœtus.

Cependant, aucune recherche n’existe pour prouver ou infirmer les éventuels effets indésirables des graines de chia chez les femmes enceintes. Par conséquent, la meilleure façon d’agir est de suivre les mêmes règles que tout le monde, mais avec un peu plus de prudence.

Ces «règles» comprennent:

  • Surveillez les réactions gastro-intestinales négatives.
  • Consommer les graines avec précaution en cas d’allergies antérieures complètes.
  • Ne pas trop manger et s’assurer que les graines de chia font partie d’un régime bien équilibré.
  • Les femmes enceintes doivent souvent suivre un régime strict prescrit par leur fournisseur de soins de santé. Si c’est le cas chez vous, assurez-vous de parler de la sécurité de la consommation de graines de chia.

 

Comment manger des graines de chia

La grande majorité des effets secondaires des graines de chia ne peut pas être évitée car il s’agit de sensibilités individuelles ou d’interactions médicamenteuses. Cependant, il est possible d’éviter les problèmes les plus courants, à savoir les troubles digestifs. Pour ce faire, vous devez savoir comment préparer les graines de chia.

Comme elles sont des graines, la première chose à faire est de les faire tremper. C’est la meilleure méthode pour prévenir la constipation, le problème numéro un causé par les graines de chia. Elles absorbent les liquides très rapidement, ce qui est la raison exacte de la majorité de leurs effets secondaires gastro-intestinaux. Laissez les graines tremper dans de l’eau fraîche et propre pendant au moins 15 minutes avant de les manger pour les rendre plus faciles à digérer.

Vous devriez commencer à ajouter des graines de chia à votre alimentation progressivement. Laissez votre corps s’habituer à ce nouvel aliment et observez attentivement vos propres réactions. Si vous remarquez des problèmes, réduisez les semences. Si le problème persiste, il n’est certainement pas causé par cet aliment en particulier.

 

 

Conclusion

Les graines de chia sont très nutritives, possèdent une longue liste de bienfaits pour la santé et peuvent constituer un complément alimentaire sain pour la plupart.

Cependant, la modération est la clé, car manger trop peut causer des effets secondaires.

Pour éviter cela, commencez avec 30 grammes  par jour et évaluez votre tolérance avant d’augmenter lentement votre consommation.

Restez également hydraté au fur et à mesure que vous augmentez votre consommation de fibres et faites tremper les graines de chia pendant 5 à 10 minutes avant de les consommer.

Si vous les mangez avec modération, les graines de chia peuvent constituer un excellent complément à une alimentation saine et équilibrée.

Toutefois, si vous ressentez des symptômes négatifs après avoir mangé des graines de chia, arrêtez de les manger et consultez un médecin.